Post Single Template - Fonds National de Promotion et de Service Social

Kolwezi 22 avril 2024: Lancement des travaux de construction de 32 infrastructures sociales (18 pour le Haut-Katanga et 14 pour le Lualaba) dans le cadre du projet PABEA-COBALT.

L’école primaire IMANI à TWILIZEMBE dans le territoire de MUTSHATSHA dans le Lualaba a été l’endroit choisi  pour lancer  les travaux de construction des 32 infrastructures sociales (écoles, centres de santé, centres de rattrapage scolaire) ce lundi 22 avril 2024 pour le compte de la province du Lualaba, soit 14 infrastructures sur les 32 prévues pour les deux provinces.

Cette cérémonie de pose de la première pierre par Son Excellence Modeste Mutinga Mutuishayi, Ministre des Affaires Sociales, Actions Humanitaires et Solidarité Nationale et Président du Comité de pilotage du PABEA-COBALT s’est déroulée en présence de Monsieur Déodat Kapenda wa Kapenda, Ministre provincial de l’Intérieur du Lualaba, représentant de Madame la Gouverneur a.i de la Province, des Experts de la délégation de la Banque Africaine de Développement (BAD) avec à la tête le Task-Manager du projet à la BAD Monsieur Reymond BESSONG, en mission de supervision du PABEA-COBALT, de Madame l’Administrateur Directeur Général du FNPSS et Coordonnatrice du PABEA-COBALT Me Alice Mirimo Kabetsi, des membres du Gouvernement provincial du Lualaba, des Honorables députés membres de l’Assemblée provincial du Lualaba, de l’Administrateur du Territoire de MUTSHATSHA, des Experts et personnel de l’Unité de Coordination du projet venus de kinshasa ainsi que des populations des Communautés environnantes.

Ces travaux de construction des 32 infrastructures sociales lancés par SEM Modeste Mutinga s’inscrivent dans le cadre de la concrétisation de la volonté de SEM Félix Antoine Tshisekedi d’éradiquer définitivement ce phénomène de travail des enfants dans les mines et sites miniers artisanaux de cobalt.

Me Alice Mirimo Kabetsi a d’entrée de jeu précisé dans son discourt en ce mot : « aujourd’hui, nous posons le fondement de notre avenir en lançant la construction de ces infrastructures sociales qui renforceront cette communauté et amélioreront la vie de tous nos concitoyens« , elle a ajouté que « ces infrastructures lancées aujourd’hui , sont des piliers de notre société, elles sont les lieux où se tissent les liens communautaires, où se forgent les espoirs de demain, où s’épanouissent nos enfants et où nos communautés trouvent le soutien dont elles ont besoin. Ces infrastructures sont les reflets de notre engagement avec le progrès et la justice sociale ». Ces infrastructures auront un impact direct sur la vie de la population, a t’elle précisé.

Elle a ajouté que « Ces écoles seront équipés et les centres de rattrapage scolaire et centres de santé seront très bien équipés pour offrir de soin de qualité à tous indépendamment de leur origine, de leur situation sociale, de leur religion, etc. des espaces de loisir et de culture qui vont nourrir l’âme seront érigés dans cette province ». Ces infrastructures inaugurent donc un grand tournant dans l’histoire de cette contré.

La Coordonnatrice du PABEA-COBALT a, tout en rendant un vibrant hommage au Président de la République, Chef de l’Etat SEM Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo,  précisé que ce projet est une initiative du Chef de l’Etat pour une chaine responsable d’approvisionnement du minerai de cobalt  en RDC en vue de donner à nos enfants un meilleur environnement et de les laisser évoluer à  la maison, à l’école et en famille et ne plus jamais se retrouver dans les sites miniers artisanaux de cobalt par l’éradication durable de travail des enfants  dans les sites miniers artisanaux de cobalt et la lutte contre la pauvreté des ménages. Elle a ajouté que ce projet sera élargi aux autres minerais comme le cuivre, l’or, le diamant, etc. dans le cadre de sa phase II.

Ces infracteurs sociales qui seront construit viennent compléter la liste des infrastructures prévues dans le cadre du PABEA-COBALT et bientôt sera le lancement des travaux de construction d’un centre de formation professionnelle en métier agricole, en métier miniers artisanaux, en coupe et couture et en d’autres métiers, pour les parents et jeunes qui ont décidés de quitter les mines en vue de leur épanouissement.

La construction de tous ses infrastructures constituera un coup d’accélération de la vision sociale du Chef de l’Etat en vue de l’amélioration du social des congolais.

Me Alice Mirimo Kabetsi a invité la population à accompagner  et à collaborer avec le projet afin de réaliser des résultats escomptés. Elle a clôturé son speech en remerciant le Groupe de la BAD, principal bailleur de ce projet, car, a précisé l’ADG du FNPSS, « avec la BAD , nous sommes sûre de bâtir un Congo plus fort, plus inclusif et plus prospère pour tous ». A t-elle conclu.

Le Task-Manager du projet au niveau de la BAD, Monsieur Raymond a dans son speech, remercié les Autorités provinciales de leur appropriation et implication rigoureuse dans la mise en œuvre de ce projet. Il a rappelé à la firme en charge des travaux, à savoir le regroupement ROBUCO SAGEK-KAT, au strict respect de délai de réalisation de ces travaux.

De son coté, Le Représentant de Madame la Gouverneur a.i de la Province du Lualaba a dans son speech, rassuré la délégation de l’appui du Gouvernement provincial et a invité la population bénéficiaire de bien prendre soin des infrastructures sociales qui seront construites.

Cette cérémonie a été marqué par le discourt de SEM Modeste Mutinga Mutuishayi, qui a sensibilisé les Autorités provinciales à faire barrière aux initiatives de la communauté internationale visant à jeter un discrédit à la RDC pour l’exploitation du cobalt en avancé cette problématique de travail des enfants dans les mines, une question qui a pourtant déjà sa réponse avec ce projet initié par le Président de la République.

L’Autorité de tutelle du FNPSS et Président du COPIL  n’a pas manqué à un devoir civique qui est celui de rendre un vibrant hommage au Président de la République, Chef de l’Etat, pour son implication sans faille à la matérialisation de sa vision sociale.

Il sied de signaler qu’après cette cérémonie de pose de première pierre à l’école primaire IMANI à TWILIZEMBE dans le territoire de MUTSHATSHA, la délégation conduite par le Ministre des Affaires Sociales s’est dirigé au niveau du site où sera érigé le Centre de santé de PWIBWE dans le territoire de MUTSHATSHA. Le Ministre des Affaires Sociales a posé aussi la première pierre synonyme de lancement des travaux de construction de ce centre.

Il sied aussi de noter qu’après cette étape du Lualaba, la délégation s’est dirigée dans le Haut-Katanga pour la deuxième phase de lancement des travaux de construction des 18 infrastructures sociales prévues pour cette province.

 

Add a Comment

Your email address will not be published.

toutes catégories
× Avez vous des question ?